Le documentaire d'Anne Barth "L'arbre de l'enfance" s'inscrit selon moi dans la même démarche qu'Un fil rouge

Lire la chronique qui revient sur le film et l'échange qui suivit sa projection.

 

Bonjour et bienvenue,

Je vous invite à vous promener dans les pages de mon site Internet, à la découverte des livres et des chroniques écrits depuis 2003.

 

 

 

Un fil rouge

Un fil rouge

 

L'Harmattan, mai 2017

 

 

Ce qui relie l'oeuvre d'un auteur à son enfance, selon la théorie d'Alice Miller.

Abécédaire de 26 auteurs et retour sur la vie et l'oeuvre d'Alice Miller.

En postface, interview d'Alice Miller par Olivier Maurel.

Le silence a le poids des larmes

Le silence a le poids des larmes

 

L'Harmattan, novembre 2012

 

 

Mémoire familiale et réalités d'archives.

Récit d'un (en)quête réalisée par l'auteur sur son grand-père maternel. Entre passé et présent, fausses pistes et vraies découvertes, histoire singulière et Histoire collective.

Préface de Marie-Odile Mergnac, directrice éditoriale des éditions Archives & Cultures.

Etonnant trilobite

Étonnant trilobite

 

TheBookEdition, décembre 2007

 

Compilation de 48 textes extraits des chroniques de L'air du temps, écrites entre novembre 2002 et novembre 2007, résultat d'une relecture en oblique. Ces textes tracent un chemin de vie identifiant des lignes de force ayant échappé tant à ma vie qu'à l'écriture même de ces chroniques.

Chroniques de l'air de rien

Le 3 décembre 2003, j’envoyais une première chronique – sur laquelle j’avais sué sang et eau pour exprimer deux idées bancales – à l’ensemble de mon fichier d’adresses électroniques. Le message qui accompagnait cet envoi précisait : « Cela fait un moment que ça me démangeait et j’ai décidé de passer à l’acte. J’ai pris la plume, comme d’autres prennent les armes, le maquis, la tangente. D’où cette Chronique de l’Air du temps, devenue Chronique de l'Air de rien, qui s’écrit au gré de mes envies, de mes humeurs, des coups de gueule et des coups de blues qui parsèment mon existence. Une chronique aléatoire à publication aléatoire, qui parle de rien, de tout, de moi et du monde, de ce grand vide sidéral où nous mène ce troisième millénaire naissant avec tous ses excès : le toujours plus, toujours plus vite, toujours plus kitsch, toujours plus faux. » 

  

Retrouvez toutes les chroniques atemporelles et délocalisées de L'air du temps (de 2002 à 2007),  et de L'air de rien (depuis 2008)...

 

Retrouvez ces chroniques dans le magazine Tumultes, sur radio P.fm